Partager la page

Fill 1

PLQ | Plan localisé de quartier des Cirses

Mise à jour du 1er décembre 2022

Le Conseil administratif a soumis au Conseil municipal en mars 2021 un projet de délibération qui contenait plusieurs demandes complémentaires concernant la réalisation des dernières pièces urbaines des Grands Esserts. Le Conseil municipal, après avoir apporté d’autres amendements, a validé ce projet de délibération à plus de 90% des voix.

Parmi les conditions accompagnant ce préavis favorable à la réalisation du PLQ, on relève notamment : une diminution des Surfaces Brutes de Plancher (SPB), l’adjonction de contraintes quant à l’urbanisation, l’application d’un concept énergétique adapté (bornes électriques, chauffage, panneaux solaires, etc.). et l’obligation d’organiser un concours d’architecture – norme SIA 142 – pour toutes les constructions, concours où la commune et les associations de quartier devront être représentées.

Les autorités communales se sont réjouies de cette approbation car ce PLQ secteur Cirses, une fois en force, permettra :

  • de construire la future École des Grands Esserts ;
  • d’abriter une nouvelle crèche et ;
  • d’installer plusieurs services communaux comme la Police municipale.

Le Conseil administratif espérait ainsi que l’enchaînement des PLQ serait à même de diminuer dans la durée les nuisances indissociables de toute construction et permettrait la mise à disposition simultanée des logements en PPE sur la parcelle réservée à la Fondation immobilière de la ville de Veyrier.

Un référendum, lancé contre la décision du Conseil municipal du 13 avril concernant le PLQ des « Cirses », a été validé par le Conseil d’État en date du 23 juin.

Les référendaires demandaient l’annulation de la délibération du 13 avril, délibération approuvée à la quasi-unanimité (22 oui, 2 non). Ils réclamaient que le développement des « Cirses » se fasse en deux phases (la seconde après 2030) pour respecter l’accord signé en 2012 entre l’État de Genève et le Conseil administratif de Veyrier.

Compte tenu du retard apporté au développement des Grands Esserts (l’accord prévoyait la première étape de construction dès fin 2016), vu qu’il apparaît peu pertinent d’interrompre les constructions 2 à 3 ans avant de les reprendre (tant en fonction des coûts engendrés pour la commune qu’en raison de la prolongation des nuisances pour les riverains), le Conseil administratif in corpore ne pouvait pas partager la position des référendaires. Cela d’autant plus qu’un vote favorable aurait pour conséquences possibles : un retard dans la mise à disposition d’une part de l’école et d’autre part de nouvelles places de crèches et de logements prioritairement destinés aux Veyrites (dans les immeubles construits par la FIVV). De plus, certaines enseignes pourraient se montrer réticentes à s’installer dans les surfaces commerciales prévues sur « Beaux-Champs », en raison d’un nombre insuffisant de logements.

Il appartenait dès lors à la population veyrite de se déterminer lors d’une votation communale en date du 28 novembre 2021.

A cette occasion, 53% des votants n’ont pas soutenu la délibération du Conseil municipal concernant le PLQ des Cirses. Le Conseil administratif le regrette notamment sur deux points. D’une part compte tenu des efforts déployés par l’administration communale et les conseillers municipaux pour permettre que cette partie du quartier des Grands Esserts se réalise au mieux des intérêts de la population. D’autre part en raison des retards que risque sans doute de prendre la création de nouvelles infrastructures publiques (école, crèche, salles de sport) pourtant demandées par la population veyrite et de la vraisemblable nécessité de développer des structures provisoires pour y répondre.

Depuis, le Conseil administratif a poursuivi sa collaboration avec le canton et les promoteurs pour les trois premières pièces urbaines en veillant à ce que les propositions faites à ce jour par le Conseil municipal sur le PLQ des Cirses ne restent pas lettre morte.

Dans la foulée, une charte a été signée par les différents opérateurs, le comité référendaire, le canton et la commune, afin de repréciser certains éléments figurant déjà dans l’accord de 2012 (phasage, nombre de niveaux, respect de l’ordonnance sur la protection contre le bruit et mesures d’accompagnement) qui a été passé entre les exécutifs de la commune et du canton ainsi que dans le règlement du PLQ.

En raison de cette votation, c’est tout de même avec plus d’une année de retard que le Conseil d’État a approuvé le PLQ et lancé la procédure d’opposition. Le Conseil d’État a approuvé le 9 novembre 2022 par voie d’arrêté le plan localisé de quartier (PLQ) n° 20082-542 et son règlement. Les autorités de la commune de Veyrier s’en réjouissent. Ce PLQ ayant fait l’objet d’une opposition, il est malheureusement probable qu’un recours sera déposé dans les 30 jours à dater de sa publication. La commune ne peut que regretter cet état de fait qui pourrait avoir comme conséquence, comme pour le référendum, un retard préjudiciable dans la construction de l’école des Grands Esserts et de la crèche.

Concours d’architecture | École des Grands Esserts

Le Conseil administratif a soumis en mars 2021 le projet de délibération concernant le lancement d’un concours d’architecture pour un groupe scolaire de 24 classes inclus dans le périmètre « secteur Cirses ». Il était très important que le projet de délibération PLQ « secteur Cirses » soit approuvé par le Conseil municipal pour permettre la mise en place de ce concours.
Le lancement du concours a été approuvé à l’unanimité du Conseil municipal. Sur le terrain qui sera cédé gratuitement par la CPEG, l’équipement public comprendra notamment un groupe scolaire complet, deux salles de sports et une aula.
Le Conseil administratif formule le souhait que ces infrastructures soient à disposition dès l’arrivée des premiers habitants sur le périmètre des Grands Esserts.

Group
Group

Inscription à la newsletter

Recevez toutes les actualités communales ainsi que les alertes émises par la Mairie.