Partager la page

Fill 1

Informations pour les propriétaires

Élagage des arbres et taille des haies

Arbres | Haies

(loi sur les routes L 1.10, art. 76)

Les propriétaires sont tenus de couper jusqu’à une hauteur de 4,50 m au-dessus du niveau de la chaussée toutes les branches des arbres qui s’étendent sur la voie publique (routes cantonales, chemins communaux et privés).

Les haies doivent être taillées à 2m de hauteur et ne pas empiéter sur la voie publique.

Le département peut également exiger que les ouvrages autorisés soient distants jusqu’à 1.20 m du bord d’une voie publique ou privée. Il peut, en outre exiger la plantation de végétation.

Dans les courbes et à l’intersection des routes ou lorsque la sécurité de la circulation l’exige, le département peut imposer la réduction de la hauteur des clôtures et des haies.

Il n’y a plus d’échéance à date fixe car l’élagage des arbres et taille de haies doit être conforme tout au long de l’année, et pour autant que la circulation des passants et/ou des véhicules sur le trottoir et sur la chaussée ne soit pas entravée par des branchages ou des pousses.

(règlement sur la conservation de la végétation arborée L 4 05.04, art. 2, 3)

Tout abattage ou élagage d’arbre (fruitier compris) ou de haie vive nécessite une autorisation demandée à l’autorité sous la forme d’une « requête en abattage et élagage d’arbre(s)».

Plantations

Ne sont autorisées qu’aux distances suivantes de l’alignement définitif des voies publiques : 1m pour les haies et arbustes d’une hauteur jusqu’à 1m50 et 4m au moins pour tous les autres arbres.

La commune encourage la lutte contre la dispersion sauvage du laurier cerise inscrit sur la liste noire des espèces invasives édictées par Info Flora pour le compte de l’Office Fédéral de l’Environnement (OFEV). Considéré comme espèce invasive problématique, le laurier cerise continue d’être planté et vendu, bien que plusieurs établissements spécialisés (Garden Center) importants tels que Migros Garden Center, y aient renoncé  depuis 2020.

Chaque année, dans les forêts veyrites, des bénévoles participent à la campagne d’arrachage des plantes de laurelles dont les graines ont été dispersées par les oiseaux.

Cet arbuste qui constitue de nombreuses haies se dissémine dans les bois par le biais des oiseaux qui ingèrent ses baies. Comme le relève Info flora, « Il forme des peuplements denses dont le feuillage inhibe, par l’ombre portée, la croissance des espèces indigènes, entravant la régénération naturelle des forêts. De plus, les nombreuses fleurs indigènes de sous-bois, qui se développent en fin d’hiver profitant de la lumière avant la feuillaison des arbres caduques (muguet, ail des ours, ficaire…), sont incapables de survivre dans les zones envahies d’arbres au feuillage persistant. »

La laurelle est également toxique tant pour l’homme que pour les animaux compte tenu de sa teneur en glycosides cyanogénétiques. Tox Info Suisse est par ailleurs régulièrement interpellé suite à l’ingestion de parties de plante, particulièrement par des enfants.

 

MÉTHODES DE LUTTE

Idéalement il convient de renoncer à créer des haies avec des Prunus laurocerasus (Laurier-cerise). Lorsqu’elles sont existantes, il y a deux voies possibles.

1. Stabilisation de la haie

En qualité de propriétaire, vous avez la responsabilité d’empêcher la dissémination des laurelles. Dès lors, il vous revient de les tailler avant les fleurs en mars/avril afin d’empêcher la floraison (fructification). Une deuxième taille en automne peut être effectuée si nécessaire.

2. Arrachage avec ou sans remplacement des laurelles par d’autres arbustes

L’arrachage se fait par éradication mécanique. Arracher 1 fois par an (mars à août) avec un maximum de racines car leur capacité de régénération à partir de fragments est élevée. Il est primordial d’intervenir avant la floraison pour ne pas courir le risque de disperser des graines.

DEMANDE DE SUBVENTION

La Commune octroie une aide financière, pour le remplacement des plants de laurier-cerise par des haies d’espèces indigènes, qui s’élève à 50% du coût d’achat des plantes uniquement  avec un maximum de CHF 1’000.00 par demande. Nous précisons que cette aide financière est versée jusqu’à concurrence du montant voté dans le budget annuel.

Afin de pouvoir étudier votre demande de subvention, nous vous prions de bien vouloir demander une offre pour ces prestations auprès d’un paysagiste ou d’un pépiniériste, sur laquelle figurera, la liste des haies d’espèces indigènes qui seront replantées.

Vous pouvez envoyer votre devis à l’adresse email technique@veyrier.ch. ou le déposer à la mairie. Dès réception et après analyse, nous reviendrons vers vous dans un délai de 15 jours afin de vous confirmer si votre dossier répond aux conditions d’octroi de cette aide financière communale.

ÉLIMINATION DES DÉCHETS DE TAILLE DE LAURIER-CERISE

Évacuer les déchets de taille en prenant soin d’éviter tous risques de dispersion lors de leur transport, entreposage et élimination.

NE PAS COMPOSTER LES DÉCHETS DE TAILLE DANS LE COMPOST DU JARDIN !!

Insectes nuisibles du jardin

(règlement sur la conservation de la végétation arborée L 4 05.04, art. 21A)

Tout propriétaire, locataire, usufruitier, fermier ou exploitant est tenu de procéder à l’enlèvement et à la destruction des nids de chenilles processionnaires, ou de mettre en place des mesures visant à éviter la propagation de ces insectes, dès leur apparition.

Les mesures visées s’appliquent aux espèces telles que les pins, les cèdres et les chênes, qui se trouvent dans un périmètre à risque autour de lieux destinés à l’accueil du public, tels que des crèches, écoles, places et parcs publics, places de jeux et piscines.

Ces mesures sont en principe à la charge du propriétaire des arbres.

Le département édicte des directives en matière d’information de la population au sujet des risques liés à la présence des chenilles processionnaires ainsi que des mesures de précaution à respecter, des travaux à réaliser et des dates d’intervention.

Murs, clôtures et talus

Les clôtures, murs de soutènement et talus bordant la voie publique doivent être maintenus en bon état par leurs propriétaires.

Group
Group

Inscription à la newsletter

Recevez toutes les actualités communales ainsi que les alertes émises par la Mairie.